Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Cameroun, les femmes des médias au chevet des prisonnières et malades

Les femmes des medias privés au Cameroun à travers l’association dénommée plumes d’or organisent une série d’activités en marge de la 32e édition de la journée internationale de la femme.

C’est désormais un rituel depuis 2015. Les femmes des médias privés organisent chaque année une série d’activités pour célébrer le 8 mars, journée internationale de la femme. Des activités bien identifiées par les dames de plumes d’or qui ont décidé d’œuvrer dans l’humanitaire. Il s’agit de communier avec les couches vulnérables durant cette période consacrée à la gente féminine. Pour cette année 2017, l’association Plumes d’or s’est déployée ce 4 mars à la prison centrale de Yaoundé et à l’hôpital de district d’Akono dans la région du Centre. A la prison centrale de Yaoundé, le groupe des femmes de médias accompagnés de quelques partenaires tels que RENATA et New Foods TANTY ont visité le quartier des femmes où celles-ci sont au total 169. Elles ont pu échanger avec certaines femmes incarcérées. Le réseau national des tantines(RENATA) a en quelques minutes a sensibilisé les femmes sur les méthodes de contraception modernes. L’association Plumes d’or après cet échange a procédé à la remise des dons constitués de sacs de riz, la bouillie Tanty, du sucre, du tapioca, des bouteilles d’huile, des savons, des seaux de beurres, du sel, des palettes d’eau, des serviettes hygiéniques, des papiers hygiénique. Les dames de médias se sont rendues ensuite à l’hôpital de district d’Akono pour le même exercice. De ce côté, elles ont été accueillies par les autorités de l’arrondissement et le délégué médecin assistant de ce centre hospitalier. Dr Elie Ekanga a permis aux femmes de médias de faire le tour de l’hôpital afin de voir les installations et le plateau technique. Elles ont pu rendre visite aux malades de l’hôpital notamment aux femmes admises en soins de maternité. Deux femmes ayant accouchées par césarienne ont échangé avec l’association plumes d’or. La remise des dons s’est faite en présence de différentes autorités, la représentante du Maire et le délégué départementale des travaux publics. Plumes d’or a offert aux malades cinq sacs de riz, 11 palettes d’eau, 1carton de savons et des fruits divers.

Ces différentes remises de dons ont été précédées par un mini tournoi de football qui s’est tenu le 3mars au stade annexe numéro 2 de Yaoundé. Cinq équipes notamment celles de Plumes d’or, MAGZI, RENATA, Amazones et Intervention rapide de Nkozoa ont disputé ce tournoi. A l’issu des différentes rencontres, l’équipe des agricultrices de Nkozoa appelé intervention rapide a remporté le trophée face à celle de la MAGZI de Yaoundé.

L’association Plumes d’or a été mise sur pied en 2015 par Edith Maningoue, fondatrice du projet. Elle a pour but d’œuvrer dans l’humanitaire, poursuivre des actions en faveur des femmes et des enfants qui sont défavorisés au Cameroun tout en mettant en exergue le travail des femmes des médias privés.

Par Elise Kenimbeni

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats