Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Les enfants de la rue et détenus mineurs sous les projecteurs du 10e anniversaire de FODECAM!

L’association FODECAM était face à la presse à Yaoundé ce 28 Juin 2016. Ceci à l’occasion de son 10e anniversaire et de la 2e édition de son opération cœurs en chœur.

 

A l’occasion de son 10ème anniversaire et de la 2ème édition de l’opération cœurs en chœur, l’association Forum pour le Développement du Cameroun (FODECAM) en collaboration avec ses partenaires clés notamment la Cameroon National Association for Family Welfare (CAMNAFAW) a organisé ce Mardi 28 Juin 2016, une conférence de presse à Yaoundé.
Selon la Présidente du FODECAM, Hortense NAGTCHOUANG, les enfants de la rue et les détenus mineurs ont besoin de la chaleur d’où cette opération qui prend corps à travers le triangle national. Les objectifs de cette rencontre avec la presse ont été soulignés par madame NAGTCHOUANG. Il s’agit de booster les esprits pour la prise de conscience sur les dangers de la société face au phénomène des enfants de la rue et d’apporter des solutions adéquates susceptibles d’entrainer un véritable changement en vue d’une resocialisation durable de ces enfants au sein de notre cher pays, le Cameroun.
Le Représentant de l’Association pour la Solidarité envers les Enfants et les Adolescents Nécessiteux (ASEAN), quant à lui a présenté le vécu quotidien des enfants de la rue: drogue, quelques fois agression ou complicité dans l’agression, acte de vandalisme, raquetage; d’où la nécessité pour les associations en faveur de ces enfants, de réagir en collaboration avec le gouvernement camerounais.
Pour ce qui est du bilan des activités de son association en 10 ans, La présidente du FODECAM a présenté les efforts effectués dans les villes de Yaoundé et du Septentrion. Le rapprochement des enfants de la rue avec leurs familles, l’insertion de ces derniers dans des centres de formations et autres maisons d’accueils sont là quelques points énumérés. Pour dire ’’Stop à la maltraitance des enfants’’, FODECAM lance un ensemble d’activités et invite tous les organismes et acteurs de santé à un soutien massif.
« L’association fait face à de nombreux défis et difficultés tous les jours. Les enfants de la rue sont très souvent rejetés par la société en général ». Hortense NAGTCHOUANG l’a martelé à l’ensemble de journalistes et autres acteurs de la société civile invités à cette conférence de presse. Elle appelle le gouvernement à mettre en œuvre des mesures d’accompagnement. Et au vu des problèmes mentionnés par la Présidente du FODECAM, il y’a plusieurs facteurs à prendre en compte tels que l’influence de la vie des enfants de la rue sur celle des enfants dans la rue et répercussion dans les foyers respectifs de ces derniers. Durant la conférence, elle mentionne également le dépôt d’un dossier pour l’engagement d’une démarche judiciaire en faveur de la sortie des détenus mineurs de la prison centrale pour le centre FODECAM, ceci avec pour objectif, l’insertion ou la réinsertion scolaire pour le compte de l’année 2016/2017.
Dans un élan de cœur pour les enfants de la rue et les détenus mineurs, FODECAM a établi pour la période de Juin a Décembre 16 quelques activités notamment la campagne de santé prévu les 30 Juin et 1er Juillet 2016 à la prison centrale de Yaoundé. Campagne dont la CAMNAFAW aura une fois de plus le privilège d’aider les populations vulnérables à connaître leur statut sérologique et à le conserver.

 

Par Ariane Ngueunteng(Stagiaire)

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats