Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Cameroun, après le parlement des enfants…le parlement de la jeunesse !

La première édition du parlement de la jeunesse s’ouvre jeudi 09 février 2017 à Yaoundé sous l’égide du Président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse à l’hémicycle.

Il s’agit désormais d’un parlement thématique annuel qui se tient en marge de la célébration de la fête nationale de la jeunesse au Cameroun le 11 février. Il regroupe 180 jeunes. Élèves et étudiants des universités et écoles de formations en agriculture et élevage, agriculture et éleveurs venus des dix régions que compte le Cameroun sont les jeunes appelés à vivre la toute première expérience. Ces jeunes âgés de 20 à 35 ans et sélectionnés sur la base du mérite par un comité inter-ministériel, devront débattre sur des thématiques ciblées chaque année. Pour cette  édition, les jeunes vont échanger sur les opportunités et obstacles à l’insertion socio-économique et professionnelle des jeunes dans le secteur Agro-pastoral. L’initiative conjointe du Réseau des parlementaires Esperance-Jeunesse(REJE) et du ministère de la jeunesse et de l’éducation civique, vise à créer un cadre institutionnel d’échanges et de dialogue avec la jeunesse et à saisir cette occasion pour mieux appréhender les aspirations de la jeunesse et assurer ainsi leur intégration dans le chantier de construction nationale.

Les contours de ce cadre d’échange entre les jeunes et les membres du gouvernement ont été dévoilés à l’hémicycle de Ngoa-Ekelle ce 07 février 2017. Le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou aux côtés du Président et des membres du REJE a éclairé la presse sur les enjeux de ce parlement qui prend désormais corps et se tiendra en prélude à la fête nationale de la jeunesse.

Dans son propos liminaire, le Ministre Mounouna Foutsou, a énoncé le fait que l’Union Africaine a dédié le thème de l’année 2017 à la jeunesse, qui est le fil conducteur de notre continent. D’où la pertinence de la mise sur pied d’un parlement de la jeunesse dans notre pays. Il a également noté le fait que l’initiative permettra aux jeunes de poser leurs problèmes aux membres du gouvernement qui pourront les palper les réalités du vécu de ces derniers.

Le Président du REJE, l’Honorable Gaston Komba, quant à lui a insisté sur le fait que le défi majeur du Cameroun, comme partout ailleurs, est celui de la jeunesse. Il est question de se pencher sur ce défi qui se traduit à travers les problématiques d’éducation, de formation et d’insertion sociale et économique des jeunes. Selon l’Honorable Gaston Komba, ces 180 députés jeunes seront des ambassadeurs dans leurs localités, serviront de modèles et de relais pour les jeunes de leur environnement, ils agiront comme des « gentlemen farmers, des agro-preneurs » ou encore entrepreneurs qui pourront impacter sur les autres afin de booster ce secteur qui regorge de nombreux talents.

 

Par Elise Kenimbeni

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats