Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Cameroun: Le Mfoundi II en pleine mobilisation pour un renouvellement réussi

Les candidats Mamouda Ali et Jean Marie Ngah Koumda de la section Mfoundi II, région du centre au Cameroun mobilisent des électeurs pour un vote massif.

« Rdpc ! C’est le moment, Rdpc ! Victoire ! » Voilà en somme quelques paroles qui retentissent à chaque meeting qu’organisent les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc). Des meetings qui font courir plus d’un en ce moment ou l’on parle de renouvellement des organes de bases. C’est le cas de la section Mfoundi II dans la région du centre au Cameroun. Une mobilisation des militants du Rdpc ainsi que des sympathisants s’est tenue le 16 Novembre 2015 à l’esplanade du lycée de Tsinga à Yaoundé. D’entrée de jeu les militants mobilisés pour cet événement ont accueilli à grandes pompes leurs candidats aux élections.

Mamouda Ali, candidat à la présidence de cette section et son vice-président Jean Marie Ngah Koumda, autrefois député élu à l’assemblée nationale du Cameroun dans une mobilisation grandeur nature ont appelés les différents militants à se rendre massivement aux urnes le jour du vote pour élire l’équipe du « changement ». Jean Marie Ngah Koumda dans son discours a tenu à exprimer sa joie et son enthousiasme au vu des nombreux soutiens démontrés par les populations des quartiers dépendant de cette section du Mfoundi. Il appelle les militants à faire le bon choix.
Le renouvellement des organes de bases lancé depuis Octobre 2015 par le président du Rdpc, parti au pouvoir sont encours. Il faut dire que l’opération qui intervient après les derniers renouvellements de 2007, est placée sous la supervision d’une commission centrale que préside le secrétaire général du Comité central en personne. Il convient de retenir qu’à l’intérieur du pays, quatre structures suppléent la commission centrale sur le terrain. Il s’agit de la Commission régionale de suivi (Crs), la Commission départementale de coordination (Cdc), la Commission électorale de section (Ces) et le Comité local de renouvellement (Clr).
Pour le cas de l’étranger, compte tenu de l’inexistence des organisations spécialisées (Ofrdpc et Ojrdpc) ainsi que des Comités de base, « les bureaux des organes de base ne comportent pas de poste de délégué aux organisations spécialisées », précise la circulaire du Président du parti. Tout comme la Commission de renouvellement à l’étranger (Cre) qui sera créée auprès de chaque section extérieure, et qui va assurer la conduite des opérations dans les pays concernés.

 

Par Elise Kenimbeni

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats