Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Décentralisation et gouvernance locale pour une autonomisation des femmes

La 5e édition de la journée Africaine de la décentralisation et de la gouvernance locale se célèbre ce 10 Aout 2016 avec un accent sur l’équité, la promotion du genre et l’autonomisation des femmes.

Les femmes doivent mettre en exergue leurs activités, travailler en réseaux et se projeter sur leur avenir ! Un vibrant appel qui a été lancé par les leaders politiques des femmes tels que Rose Zang Nguele, Délégué Adjointe à la communauté urbaine de Yaoundé, Professeur Justine Diffo Tchunkam de l’ONG « More Women in Politics » et Yvette Claudine Ngono, Maire de l’arrondissement de Yaoundé V. Elles ont saisi l’occasion au cours de la conférence débat qui a précédé la cérémonie officielle marquant la célébration et den de la 5e journée Africaine de la décentralisation (JADDL). Le Représentant du Président national des villes et communes unies du Cameroun dans son discours a souligné l’importance de la femme dans les sphères décisionnelles. Anicet Akoa, Maire de la commune de Ngoulmakong dans la région du Sud, a insisté sur le fait qu’il faut agir pour donner à la femme camerounaise la place qui lui revient mais aussi s’inscrire en droite ligne avec la Charte Africaine conçue en Octobre 2005.

« Au Cameroun, la décentralisation est une option de politique forte inscrit dans le projet de société du Président de la République, reprise dans la vision et dans le document de stratégie pour l’emploi…» Dixit le Ministre Délégué auprès de l’Administration territoriale chargé des collectivités territoriales décentralisées, Jules Doret Ndongo qui a présidé la cérémonie à l’hôtel de ville de Yaoundé.
Le thème de cette 5e édition de la JADDL : « l’équité, la promotion du genre et l’autonomisation des femmes pour une meilleure réalisation de l’agenda 2063 et l’atteinte des objectifs de développement durable » revêt d’une importance capitale tel que relevé par les différents intervenants à cette cérémonie de célébration. Le Ministre Jules Doret Ndongo a expliqué le thème étant en cohérence avec la proclamation par l’Union Africaine de l’année 2016 comme « année des droits de l’homme avec un accent particulier sur les droits des femmes ». Le développement pouvant être considéré comme un droit fondamental de l’homme, il va en droite ligne des Objectifs de l’Agenda 2063 et ceux de Développement Durable (ODD). Ce thème dit-il, nous interpelle sur les efforts à entreprendre et déjà entrepris par le gouvernement camerounais en matière de participation et de prises de décisions. « La décentralisation est en marche dans notre pays !». Dans son propos liminaire le Ministre Délégué a fait un bilan sur le transfert des ressources et des compétences en cours. Un processus visible et effectif tel qu’il l’a souligné. La cérémonie s’est achevée par la visite du Ministre Délégué aux stands d’exposition des acteurs de la décentralisation tels que ; le Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, le fonds spéciale d’équipements et d’interventions inter communales (FEICOM), le programme d’appui à la décentralisation et au développement locale (PADDL/GIZ), communes et villes unies du Cameroun (CVUC) etc.

 

Par Elise Kenimbeni

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats