Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Le Mouvement ‘tournons la page appel’ l’Afrique Centrale a un sursaut citoyen

Son comité de pilotage international s’est réuni à Yaoundé au Cameroun ce mois de Juillet  dans l’optique de faire le bilan des coordinations nationales et de planification stratégique.

 

Les principaux responsables de cette campagne lancée en 2015 dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique du Sud  ont oriente leurs travaux sur le distingo à faire entre une alternance démocratique et une alternance politique. Pour ce, ils ont procédé par démonstration en indiquant que l’alternance politique milite pour le départ à la tête du pays le président en fonction coute que vaille. Par contre une alternance démocratique implique un renouvellement en profondeur de la classe dirigeante, une réformation des institutions, une participation des citoyens à la chose politique et  des élections équitables et transparentes entre autres…

C’est sur ce fondement que la campagne ‘tournons la page’ s’appuie pour impulser sa stratégie et faire face aux arrestations et procès dont ces membres sont victimes depuis le lancement de la campagne internationale. Au Tchad, Niger et  Gabon certains  membres ont été arrêtés  arbitrairement selon les termes du communique final des travaux de Yaoundé.

Le même document renseigne sur les grandes lignes des prochaines actions de tournons la page. Le comite de pilotage appel  les différents mouvements à le rejoindre dans l’engagement pour l’alternance, il lance par ailleurs des le 15 septembre  2017  une « caravane de la démocratie » qui est en fait une plateforme d’évènements culturels et politiques pour la démocratie, invite les citoyens à rejoindre le mouvement  à  Abidjan en cote d’Ivoire au mois de Novembre 2017 pour manifester en marge du sommet Union Européenne – Afrique.

Conduite au Cameroun par  le réseau de la société civile Dynamique Citoyenne, la campagne ‘Tourner la page’ dit apporter tout son soutien au peuple camerounais à la veille des élections prévues dans le pays en 2018.Le 15 septembre 2015 à Yaoundé, le point focal de Dynamique citoyenne Jean Marc  Bikoko, avait été interpelé  par la police puis relaxé lors du lancement de la campagne tournons la page au Cameroun l’épisode s’est achevé par un procès qui à ce jour reste pendant en justice.

 

Par Jean Patient Tsala

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats