Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Union des Populations du Cameroun … polémique autour d’un congrès !

Le Secrétaire Général de l’UPC, Louka Basile, a expliqué à la presse les raisons du report du congrès prévu ce mois de juin 2017.

 

Programmé du 23 au 25 juin à Yaoundé  le congrès du parti historique du Cameroun est une étape dans son processus de reconstruction. Le consensus entre différentes factions a permis d’aboutir à  un congrès  tenu les 6 et 7 juin  2014  au terme duquel l’agenda de 2017 a été élaboré.

C’est sur ces  entrefaits que le congrès de juin 2017 a été prévu .Mais coup de théâtre le Secrétaire général Louka Basile déclare que le rendez-vous ne peut se tenir à date.     Les raisons avancées se cramponnent sur un ensemble de récriminations à l’encontre du Président du bureau du comité directeur en la personne de Victor Onana. Il est reproché à ce dernier un usage abusif de ses prérogatives sans respect des statuts de l’UPC. Les sections sont encore dans l’attente des précisions du secrétaire général sur l’ordre du jour qui aurait dû leur parvenir un mois à l’avance conformément à l’article 19 des statuts du parti.

Toutefois, selon Louka Basile : « l’UPC est victime d’une escroquerie sur ses comptes bancaires qui entrave sérieusement la préparation logistique et matérielle des assises ».

Il ajoute que « huit millions de francs ont été subtilisé dans son compte à la BICEC le 19 mai, afin d’empêcher le secrétariat général d’organiser la participation de l’UPC aux cérémonies de la fête nationale et d’entrainer ainsi le parti dans un boycott de fait.19 millions de francs ont été soutirés de la SCB le 16 juin 2017, avec, cette fois encore, une complicité hautement probable au sein de l’établissement bancaire. »

L’affaire est entre les mains de la justice tempête le Secrétaire Général qui confirme la volonté des auteurs présumé de cet acte de tenir coute que vaille à l’organisation du congrès qui devrait orienter la stratégie de l’UPC  en vue des échéances électorales de 2018.

Nous apprendrons par ailleurs que le président du bureau du comité directeur de son côté reste très peu prolifique sur ce qui ressemble à des accusations en règle du secrétariat général du parti du crabe contre sa gestion. Une nouvelle crise interne couve au sein de l’UPC.

 

Par Jean Patient Tsala

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats