Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Anesthésie-réanimation : Les médecins parés pour des catastrophes

Les 200 participants au congrès de Yaoundé appellent le Gouvernement à l’organisation de plusieurs séances de simulation en 2017.

 

Réunis dans le cadre du 2ème congrès de la Société camerounaise d’anesthésie, de réanimation et de médecine d’urgence (SCARMU 2017), les médecins camerounais ont émis le vœu de voir les hôpitaux  de district se doter de plus de médecins anesthésistes et réanimateurs. Un avis partagé surtout après la séance de simulation qui a clôturé les activités qui se sont tenues du 1er au 03 juin 2017.

Les étudiants et les professionnels sont revenus sur les sujets d’actualité ou passé fortement médiatisé. Les rôles des acteurs impliqués dans les secours ont également été revisités. Les hommes de médias ont n outre joué leur partition dans une activité organisée par les responsables du corps médicales et de l’Administration publique.

C’est un exercice réussi, a dit le Pr Ze Minkande Jacqueline, le doyen de la faculté de médecine et des sciences biomédicales (FMSB) de l’université de Yaoundé I aux sorties du congrès.

Souvent mal ou très peu connu, le rôle du médecin anesthésiste-réanimateur fait de ce dernier un élément essentiel de la chaine de soins, a expliqué le Pr Ze Minkande.

Aussi, il est donc urgents de mettre en place un dispositif facilitant la formation et l’intégration des anesthésistes et réanimateur dans toutes les formations sanitaires. Justement parce que cette spécialité prend en charge les patients qui vont être opérés, avant, pendant et après l’intervention et que l’anesthésie est le passage obligatoire du patient opéré.

A titre de rappel, durant les travaux de Yaoundé, les participants ont vu leurs capacités renforcer dans la surveillance des patients gravement malades, ceux qui sont en soins intensifs. Ce sont également tenus le 7ème congrès de la société d’étude et de traitement de la douleur (SCETD), le 4ème congrès du club camerounais de lutte contre la thrombose (CCLT), et celui de « l’international society  for gynecology, endoscopy secréteriat ».

 

Par Benoit Ndom

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats