Join-us:
                          Une information objective et non partisane au service des internautes

Planification Familiale : Contraceptifs et Préservatif Féminin en vedette

Les acteurs de la société civile et des médias se sont réunis ce Jeudi 06 Octobre 2016 à Yaoundé. C’est à la faveur d’un atelier organisé par l’ONG FESADE sur l’accès et la mise à la disposition des produits contraceptifs au Cameroun.

 

Porter le préservatif féminin à l’étape supérieure. C’est l’objectif que s’est fixé l’ONG Femmes-Santé-Développement (FESADE) dans sa quête à promouvoir les produits contraceptifs en général et le préservatif féminin en particulier pour la santé de la femme, la mère et de l’enfant. Après une série d’activités sur la sensibilisation et la bonne utilisation du préservatif féminin, l’ONG FESADE poursuit ses nombreux plaidoyers tout en travaillant en étroite collaboration avec le Ministère de la santé Publique, les organisations de la société civile(OSC) et les médias locaux. Les réflexions qui se poursuivent ont donné place ce Jeudi 06 octobre à un atelier d’analyse des processus d’accessibilité et de mise à disposition des produits contraceptifs au Cameroun. Sur les échanges et présentations faites lors de cette rencontre, il en ressort que les produits contraceptifs notamment le préservatif féminin font face à plusieurs goulots d’étranglement. Urbain Abega, Coordonnateur de FESADE dans ses propos a souligné l’importance de cette nouvelle rencontre avec les OSC et médias. Pour lui, il s’agit de porter le préservatif féminin à l’étape supérieure tout en questionnant l’offre. Ceci afin de savoir ce que le gouvernement camerounais offre concrètement aux utilisatrices en termes de produits contraceptifs et est-ce que le préservatif féminin est emmener à temps et en lieu aux utilisatrices ? Les participants ont relevé lors des travaux de groupe, qu’à partir de la fabrication, l’entrée au pays à travers la douane, le contrôle de qualité l’homologation des produits ainsi que le conditionnement de ces produits etc. font face à des problèmes identifiables qui peuvent être solutionnés. Des propositions de changement pour améliorer ce processus ont adopté par les participants conviés et personnes
ressources du Ministère de la santé publique (MINSANTE).
Selon Dr Loko Wilfried, pharmacien à la direction de la pharmacie du médicament et des laboratoires du MINSANTE: « les services de planification familiale constitue un pan important de la santé de la femme au Cameroun et donc des ressources immenses sont mises à disposition. Le Ministre de la santé publique prend des dispositions au quotidien pour assainir le secteur pharmaceutique et pour rendre disponible les produits contraceptifs. Les blocages sont divers certes dans le secteur pharmaceutique mais nous nous attelons à y remédier ».
Il faut dire que durant cet atelier, une présentation des thématiques développées dans le cadre du « Global Female Condom Day » 2016, placé sous le thème : « Envisager l’avenir pour le Preservatif Feminin ». Présentation faite par Valerie Gystiane Tsemo de FESADE. Rappelons que depuis 2013 Femmes-Santé-Développement (FESADE), s’est engagée grâce à l’appui financier du programme « Universal Access to Female Condom » (UAFC) et RUTGERS, à œuvrer pour l’augmentation du soutien politique et financier des préservatifs féminins au Cameroun. L’action engagée a donné lieu à plusieurs activités ainsi qu’à la production de plusieurs outils et documents en faveur des préservatifs féminins au Cameroun.

 

Par Elise Kenimbeni

Dans la même suite

Publicité

Annonces

  • annonce 1

    AFRICA CEO FORUM 5è Edition:  Du 20 au 21 mars 2017 à Génève .

  • annonce 2
    3ème forum annuel sur la microfinance

Nos partenaires

TimesNews2 TV

Newsletter

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats